B. Le conseil de famille

Lorsque la famille devient nombreuse et dépasse plusieurs dizaines de membres, trouver un compromis lors d’une assemblée familiale peut être un véritable défi. Dans ce contexte, un organe supplémentaire de gouvernance pourrait être mis en place : c’est le conseil de famille. Tout comme le conseil d’administration représente l’ensemble des actionnaires dans une société, le conseil de famille va représenter l’assemblée familiale et jouera l’intermédiaire entre cette dernière et les organes de gouvernance de l’entreprise familiale. Elu par l’assemblée familiale selon des règles précises (chaque branche / génération doit-elle absolument être représentée ? ou bien, au contraire, choisit-on simplement les plus compétents ?) et composé d’un nombre restreint de membres, il pourra également statuer sur l’emploi familial, contribuer à la révision de la charte familiale, et plus généralement être à l’origine de toutes les décisions importantes concernant la famille.

Page précédente : Gouvernance > L’assemblée familiale

Page suivante : Gouvernance > La charte familiale